Dites au gouvernement que vous ne voulez pas d’un accord commercial Canada-Chine anti-démocratique


Photo:jaliyaj via Flickr.

Le Canada est à moins d’une semaine de signer un accord commercial qui aura une durée de vie de 31 ans et qui donnera aux entreprises pétrolières d’État chinoises un pouvoir gigantesque sur les politiques économiques et environnementales du Canada ainsi que sur nos droits de nous y opposer.

Ce n’est pas parce que nous concluons une entente avec un gouvernement autoritaire que nous devrions nous priver de nos droits fondamentaux.

Dites au Premier ministre Harper que vous vous opposez à la signature, sans débat à la Chambre des communes ni examen par un comité législatif ou analyse par les gouvernements provinciaux, de l’accord Canada-Chine sur la promotion et la protection des investissements étrangers.

Cette entente devrait être ratifiée dès le 1er novembre et permettra à la Chine de poursuivre le Canada, à l’extérieur du Canada et derrière des portes closes, si ses intérêts étaient gênés, laissant ainsi peu de place à une surveillance démocratique. Par exemple, si le gouvernement de la Colombie-Britannique décide d’arrêter le projet de pipeline Northern Gateway, nous pourrions devoir des millions, voir des milliards de dollars en dédommagement à la Chine, sans même savoir pourquoi.

L’entente requiert également que le Canada donne aux entreprises d’État chinoises « le droit de pleine protection et sécurité face à l’opposition du public ». Devrions-nous permettre à un accord commercial d’être au-dessus de la protection de l’air, de l’eau, du sol et de la biodiversité qui nous gardent en vie et en santé?

Le fait que cette entente soit conclue sans consultations auprès du public ou des gouvernements provinciaux, ni débat parlementaire fait partie de cette nouvelle tendance du gouvernement Harper d’ignorer le processus démocratique et de bousculer les changements politiques et législatifs qui pourraient affecter de façon significative notre environnement, comme nous l’avons vu récemment avec les deux projets de lois Omnibus.


Plus de 23861 messages ont été envoyés. Aidez-nous à atteindre notre objectif de 25000 messages!

 

Province
Veuillez choisir une province
Voici le courriel qui sera envoyé
Stephen Harper – Premier Ministre du Canada <stephen.harper@parl.gc.ca>
Edward Fast - Ministre du Commerce international et ministre de la porte d’entrée de l’Asie-Pacifique <ed.fast@parl.gc.ca>
rob.merrifield@parl.gc.ca
ron.cannan@parl.gc.ca
russ.hiebert@parl.gc.ca
ed.holder@parl.gc.ca
gerald.keddy@parl.gc.ca
bev.shipley@parl.gc.ca
devinder.shory@parl.gc.ca
To prevent automated spam submissions leave this field empty.
Signature du message
Pour en apprendre davantage sur la manière dont la Fondation David Suzuki collecte, conserve et utilise vos informations personnelles, veuillez lire notre politique de confidentialité.