Protégeons le golfe du Saint-Laurent des activités pétrolières!

Crédit: Andrea Schaffer via Flickr.

Le golfe du Saint-Laurent est un écosystème exceptionnel et très productif qui abrite une multitude de plantes et d'animaux, y compris 2200 espèces marines qui se reproduisent et migrent dans ses eaux. Il est au cœur de l'économie des provinces environnantes de par la pêche et le tourisme.

Les communautés côtières ont toujours compté sur le golfe du Saint-Laurent pour leur subsistance. À elles seules, les industries durables de la pêche et du tourisme représentent plus de 2 milliards de dollars par année et soutiennent des dizaines de milliers d'emplois dans les cinq provinces qui bordent le golfe.

Comme le souligne un récent rapport de la Coalition Saint-Laurent, fondée par la Fondation David Suzuki, SNAP-Québec, Nature Québec et Attention FragÎles, ces emplois et les écosystèmes du golfe du Saint-Laurent seraient menacés par l'arrivée imminente de l'industrie pétrolière, qui compte entreprendre des forages exploratoires au cœur du golfe.

Sommes-nous prêts à risquer la santé de cet écosystème ainsi que le mode de vie des communautés qui dépendent du golfe du Saint-Laurent pour des redevances pétrolières hypothétiques et non durables, et ce, sans consulter ces communautés?

Dites à nos gouvernements fédéral et provinciaux d’œuvrer de concert afin de protéger le golfe du Saint-Laurent des projets d'exploration et d'exploitation d’hydrocarbures en instaurant un moratoire pour l'ensemble du golfe et procédant à une consultation publique interprovinciale approfondie et complète sur la question pétrolière dans le golfe.

Protégeons le golfe du Saint-Laurent!

 

7171 messages ont été envoyés. Aidez-nous a atteindre notre objectif de 7500!

Voici le courriel qui sera envoyé
"Mme Aglukkak (Ministre de l’Environnement)" <Leona.Aglukkaq@parl.gc.ca>
"Mme Gail Shea (Ministre des Pêches et Océans)" <gail.shea@parl.gc.ca>
"M. Greg Rickford (Ministre des Ressources Naturelles)" <greg.rickford@parl.gc.ca>
"M. Philippe Couillard" <commentaires-pm@mce.gouv.qc.ca>
"M. David Alward" <premier@gnb.ca>
"M. Stephen McNeil" <premier@gov.ns.ca>
"M. Robert Ghiz" <premier@gov.pe.ca>
"M. Tom Marshall" <premier@gov.nl.ca>
Protégeons le golfe du Saint-Laurent
Comme plusieurs citoyen(ne)s, je suis préoccupé(e) par les projets de forages exploratoires d’hydrocarbures dans le golfe du Saint-Laurent. La qualité de vie et le développement économique des communautés riveraines du golfe dépendent de son intégrité écologique. Je m’inquiète des impacts environnementaux et socioéconomiques que ces projets pourraient faire subir à ce milieu déjà fragile si vous ne prenez pas des mesures afin de le sauvegarder. J’aimerais que le gouvernement canadien et ceux des provinces bordant le golfe fassent preuve de leadership et protègent le golfe du Saint-Laurent ainsi que les communautés et écosystèmes qui en dépendent. À elles seules, les industries de la pêche et du tourisme dans le golfe du Saint-Laurent représentent plus de deux milliards de dollars en retombées économiques annuelles pour l’ensemble des provinces du golfe en plus de dizaines de millier d’emplois directs. Il n’est pas raisonnable de risquer la santé de cet environnement unique et la prospérité des communautés qui en dépendent pour d’hypothétiques revenus pétroliers non durables. La protection du golfe du Saint-Laurent est un investissement judicieux pour l’avenir environnemental, social et économique du Canada, d’autant plus que les économies des provinces bordant le golfe en dépendent pour leur santé et leur prospérité. Je vous demande donc d’œuvrer de concert avec vos homologues des cinq provinces bordant le golfe pour instaurer un moratoire sur tout projet d’exploration et d’exploitation d’hydrocarbures en milieu marin pour l’ensemble du golfe du Saint-Laurent, et procéder à une vaste consultation publique interprovinciale sur la question pétrolière dans le golfe. Si nous voulons que les générations futures puissent bénéficier à leur tour de l’abondance du golfe du Saint-Laurent, les gouvernements fédéral et provinciaux doivent travailler de concert à la protection de l’environnement marin, des pêcheries, de la faune aquatique et des communautés qui en dépendent.
To prevent automated spam submissions leave this field empty.
Signature du message
Pour en apprendre davantage sur la manière dont la Fondation David Suzuki collecte, conserve et utilise vos informations personnelles, veuillez lire notre politique de confidentialité.