Pesticides pour les pelouses – un risque inutile pour l’environnement et la santé

La Fondation David Suzuki, Nature Québec et Équiterre invitent les citoyens à faire entendre leur voix auprès du gouvernement du Québec pour que le Code de gestion des pesticides soit mis à jour de manière à assurer aux Québécois une protection au moins équivalente à ce qui se fait de mieux au Canada.

Le ministère du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs (MDDEP) entreprend la révision du Code et propose d’élargir la portée de l’interdiction afin de couvrir non seulement les pelouses, mais également les autres éléments des espaces verts aménagés. Donc, une bonne nouvelle.

La mauvaise nouvelle, c’est que plusieurs pesticides que l’Ontario et la Nouvelle-Écosse ont interdit en raison du principe de précaution seront toujours permis au Québec. En 2003, le Québec était la première province canadienne à encadrer l'utilisation de pesticides pour les pelouses. Toutefois, il a été devancé par d'autres provinces en matière de réglementation de pesticides utilisés à des fins esthétiques. Les politiques actuellement en vigueur en Ontario et en Nouvelle-Écosse offrent une meilleure protection pour la santé humaine, ainsi que pour l'environnement.

Joignez-vous à nous pour demander que le Québec reprenne son rôle de chef de file dans ce domaine dans le cadre de la révision du Code de gestion des pesticides.

Lire la suite: Encadrement des pesticides au Canada : Le Québec doit rattraper son retard

Plus de 3206 messages ont été envoyés. Aidez-nous à atteindre notre nouvel objectif de 3500 messages!

Envoyer un courriel
Pauline Marois - Première minister du Québec <commentairespm@mce.gouv.qc.ca>
Daniel Breton - Ministre du Développement durable de l'Environnement et des Parcs <ministre@mddep.gouv.qc.ca>
To prevent automated spam submissions leave this field empty.
Signature du courriel
Pour en apprendre davantage sur la manière dont la Fondation David Suzuki collecte, conserve et utilise vos informations personnelles, veuillez lire notre politique de confidentialité.